Mythologie du t-shirt

27 mai 2009

A Séville où j'ai eu l'occasion de croiser de nombreuses hordes de touristes, l'une d'entre elles m'a laissé un impérissable souvenir. Bien enveloppée dans ses nombreux plis de chair, la dame portait un t-shirt bleu parfaitement moulant qui disait : « STAY UNDER MY UMBRELLA », littéralement « Reste sous mon parapluie » (ou parasol, c'est selon). Je suis restée longuement devant elle à l'observer, fascinée comme devant une photo de Martin Parr. Quel message cette femme voulait-elle communiquer au reste du monde ? Parlait-elle ainsi de son amoureux qu'elle voulait attacher au pied du parasol, ou éventuellement d'un enfant qui aurait la bonne idée de fuir le parapluie de sa mère dévorante ? S'agirait-il plutôt d'une affirmation sans le pronom personnel, signifiant alors : « Je reste sous mon parasol » (ou mon parapluie) et n'irai donc pas me baigner, ce qui lui aurait pourtant fait le plus grand bien ?

Le mystère reste entier.