Instructif

22 octobre 2009

"Une façon d'entrer un ollie plus haut et plus facilement se base sur la troisième loi de Newton (loi de l'action et de la réaction). Cette astuce consiste, lors de la première phase de la technique, à abaisser le tail jusqu'au sol. Si la force est exercée convenablement, la force de réaction issue du sol fera littéralement "rebondir" le tail, le faisant s'élever beaucoup plus facilement. Cette astuce n'est pas indispensable, mais facilite énormément la réalisation de nombreux tricks. Faire claquer l'arrière de sa planche afin de le faire rebondir s'appelle "popper".


La vitesse n'est pas nécessaire pour effectuer un ollie. Celui-ci peut même se faire à l'arrêt. En effet, seules la technique et la réaction du sol comptent pour faire décoller la planche. Toutefois, il est parfois plus facile de popper lorsqu'on est en mouvement.


Les caractéristiques physiques du skateur, notamment sa taille et la puissance de détente de ses jambes, influent directement sur la hauteur de ses ollies, mais le principal facteur qui influe sur la hauteur est le timing et la coordination des jambes. Ainsi deux skaters de même gabarit peuvent avoir des ollies de tailles très différentes, et il n'est pas rare de voir un skateur de gabarit inférieur à la moyenne effectuer des ollies de taille supérieure à la moyenne, et inversement."

© Photo Nicolas Urlacher