Une question venue du froid

21 février 2019

Une de mes correspondantes, m'écrivant du pays du froid : "Je ne sais pas pourquoi je m’intéresse toujours à des gens qui n’ont rien à faire de moi; ce n’est pourtant pas prémédité, ce n’est pourtant pas ce que je cherche : qui de Freud ou de Durkheim pourrait mieux m’expliquer selon toi ?" 

Je dois m'atteler à trouver une réponse à la hauteur de l'intelligence de la question - mais est-ce pour cela que les amis se confient ? Veut-on toujours obtenir une réponse ? 

Les questions ouvertes ont aussi leur charme fermé.