Lettres d'amour

23 octobre 2008

Je relis des lettres d'amour, dont certains brouillons se sont retrouvés dans la "corbeille" de ma boîte mail. L'une d'entre elles renfermait cet extrait d'un livre de Sollers, je crois que c'est dans Eloge de l'Infini : «L'érotisme a son algèbre, comme le reste. On se reconnaît à travers les classifications, les langues, le temps. Un dérèglement de l'espace cherche un autre dérèglement de l'espace. Et, rarement, il le trouve, il le trouve. C'est un grand moment. Comme si une fissure du système pouvait rencontrer sa doublure. Une chance sur quelques millions ? Ça peut arriver. Ça arrive.»